POLYCHROMIE DE LA CATHÉDRALE DE QUIMPER

Pendant trois semaines, la cathédrale Saint-Corentin à Quimper, joyau gothique classique a transformé l’ombre en lumières par une parade de métamorphoses fascinante et hypnotique. Éloquente et impétueuse, elle a su avec charme, s’abandonner et se noyer dans les yeux de ses admirateurs. Sublime et majestueuse, elle a insufflé au gré d’un spectacle de polychromies en son et lumière, toute sa magnificence féérique et pétulante ! Tout en vénusté, ce monument emblématique de la ville de Kemper, a immergé les spectateurs dans un tourbillon de fresques lumineuses animées   sur sa façade, évoquant son histoire, depuis le légendaire roi Gradlon, ses propres bâtisseurs, les broderies, les costumes, les symboles de la Cornouaille… Magnétique, envoûtante, insoumise, captivante, initiatrice quant à son pouvoir de séduction, elle a su animer l’extase et  apprivoiser nos sens. Une fresque bleue se dissout dans une pluie dorée, une autre dans une valse multicolore… A votre tour, laissez-vous posséder et animer par cette majestueuse séductrice aux attraits convaincants et inimitables !

Le Gwenn Ha Du sur la façade de la cathédrale Saint Corentin

EN HABITS DE LUMIERE SUR FOND BLEU

Noyée de bleu, la façade de la cathédrale Saint Corentin s’est vue illustrée d’une mise en lumière artistique en 3D, scénarisée, avec la présentation d’un vaste ensemble de ses vitraux médiévaux, témoins de la foi et de la dévotion de ses fidèles. Un spectacle monumental sous des éclairages ondoyants et chatoyants pour une écriture poétique et fantastique !


* Photo en haut à gauche: La Cathédrale de Saint Corentin et son carrousel de fresques animées de vitaux.
* Photo en haut à droite: Tous les symboles de la Cornouaille en projection illusionniste pour des instants de félicité et de ravissement.

LA CORNOUAILLE SOUS LA HAMPE

Broderies, costumes, dentelles et porcelaines de Cornouaille explosent de magnificence sur la façade de la cathédrale, pour dévoiler une des nombreuses pépites de l’âme bretonne. Une farandole de chef-d’œuvres exaltante, enivrante et fascinante.


* Photo en haut à gauche: Farandole bucolique à la saveur suave des broderies de Cornouaille.
* Photo en haut à droite: En mode poésie pastorale avec les fresques de l’art populaire de la broderie traditionnelle en couleur de Cornouaille.
* Photo en bas à gauche: Effet d’astérisme en chatoyance.
* Photo en bas à droite: Si la broderie blanche m’était contée …

LE ROI GRADLON ET L’UNIVERS LEGENDAIRE DE LA VILLE D’YS

Sans nul doute, le fer de lance du spectacle polychromique a été la représentation du Roi Gradlon à cheval, le roi des légendes de l’Armorique et de la ville d’Ys engloutie, suivie de son portrait impressionnant et majestueux. La magie opère et saisit à l’écoute de la voix du poète chanteur Patrick Ewen, prenant la parole en lieu et place du roi Gradlon. Un des moments clefs remarquable et symbolique, l’apparition des différents corps de métier sur la totalité de la façade, les bâtisseurs de la cathédrale à l‘œuvre sur le chantier. Un soupçon de magie et de fantaisie avec des fresques lumineuses étonnantes de paysages bretons pour une  seconde vie virtuelle !


* Photo en haut à gauche: Une apparition surprenante: le Roi Gradlon à cheval dans toute sa majesté !
* Photo en haut à droite: Un projeté hallucinant du Roi Gradlon, 1er roi de Cornouaille, personnage incontournable et légendaire, appelé aussi Gradlon le Grand.
* Photo en bas à gauche: Portrait magistral du Roi Gradlon, créateur de Quimper, révélant ses traits impérieux, entre mythe et réalité.
* Photo en bas à droite: Représentation de ces corps de métier, les « petites mains » bâtisseuses de la Cathédrale Saint Corentin de Kemper.

QUAND L’ÂME BRETONNE SE DEVOILE

En décor nocturne, une pléiade de personnages et de motifs sur porcelaine prennent vie sur la façade, couleurs acidulées, fleuries ou vitaminées pour d’autres. Un délice visuel et sensuel pour se perdre dans cette constellation vertigineuse et apothéotique !


* Photo en haut à gauche: Le spectacle Iliz Veur pour une mise en lumière la façade de la cathédrale Saint-Corentin.
* Photo en haut à droite: Une combinaison d’architecture, de technologie et d’art poétique pour un spectacle prestigieux et inoubliable !

UNE ELEGANTE RAFINEE

Au gré des projections, la Cathédrale Saint Corentin s’ajuste avec subtilité et succulence de nouveaux atours et transcende sa splendeur originelle. Avec distinction et délicatesse, elle joue de mix d’images haute définition pour immerger le spectateur dans une plongée visuelle nappée de surnaturel.


* Photo en haut à gauche: Impressionnante représentation du chantier de la Cathédrale Saint Corentin.
* Photo en haut à droite: Une seconde parure en efface une autre.
* Photo en bas à gauche: Une valse de couleurs sur une mouvance bretonne aux tonalités anciennes et contemporaines.
* Photo en bas à droite: Instants fugaces où la magie de la lumière illumine l’ensemble de la cathédrale pour une découverte virtuelle et dynamique.

Crédits

Texte et photos Ghislaine FÉREC

Toute reproduction intégrale ou partielle de cet article (textes et illustrations) est expressément interdite sans l’autorisation préalable et écrite de son auteur. Contact: ghislaine@opus-anima.fr