Quimper à tir d’ailes

L’objectif espion du photographe prospecte et se délecte des mimiques et de postures de la faune citadine de Quimper, la capitale de la Cornouaille. Au gré de ses rues pavées, de ses parcs et de ses toits d’ardoises, mouettes, pigeons et abeilles s’invitent et trouvent refuge dans les espaces publics de la ville. Les insectes pollinisateurs désertent les campagnes et privilégient  l’environnement urbain pour flirter délicieusement avec les fleurs des parcs publiques de Kemper. Quant aux pigeons et mouettes aux allures cabotines, ils offrent des clichés en scènes éphémères et  pittoresques. Rejoignez- moi au gré de mes clichés et découvrez ces créatures ailées comme vous ne les avez jamais vues !

LA VALSE DES BUTINEUSES

De fleur en fleur, de légende en légende, de mythe en mythe, entre le symbolisme de la sagesse et celui de l’immortalité de l’âme, l’abeille en Bretagne est parée d’une kyrielle de vertus. Elle est par essence, une sorte de créature divine, éthérée, reine de la pollinisation, l’incarnation de la déesse Celte Henwen, qui engendra un grain de blé et une abeille. Elle est  le miel, délice suprême qu’elle produit et l’ingrédient sacré de l’élixir des dieux, l’hydromel, la liqueur de l’immortalité. Boisson emblématique de la Bretagne, le chouchen est une forme d’hydromel, issu  de cidre et de miel. La boisson des dieux, des elfes et des druides depuis la nuit des temps ! De la passion, que j’ai eue à les flasher, n’attendez plus : ayez celle de les découvrir dans leur environnement breton !

* Photo en haut à gauche: Abeille en pleine recherche assidue de grains de pollen.
* Photo en haut à droite: Abeille attirée par le parfum de la fleur.
* Photo en bas à gauche: Pollinisation des fleurs par l’abeille.
* Photo en bas à droite: Abeille en plein labeur de pollinisation.

BAGUENAUDES ET ROUCOULADES

Entre amour tendre, voyages au bout du monde, le pigeon, troubadour apatride s’invite en toutes saisons sur les corniches des bâtisses, des tourelles et de la cathédrale de Kemper. En solo ou à deux, en mode Speed-Dating, version séduction, ils échangent le temps d’une pause, de douces roucoulades. Laissez-vous surprendre par des scènes récréatives et charmeuses !

* Deux pigeons s’aimaient d’Amour tendre au bord de l’Odet.

* Photo en haut à gauche: Envol d’un pigeon au-dessus du Steir.
* Photo en haut à droite: Parade amoureuse d’un couple de pigeons sur les flèches de la cathédrale de Quimper.
* Photo en bas à gauche: Pigeon, l’œil au guet, sur le chapeau d’une cheminée près du Steir.
* Photo en bas à droite: Posture de star devant l’objectif de la photographe, place au Beurre.

ESCAPADES URBAINES

Zen-attitude et Free Mindset  pour les mouettes, les pattes dans l’eau de l’Odet  et la relaxation en altitude sur les toits de la ville. Entre l’humeur vagabonde tout en se délectant de quelque ver de vase et le goût du farniente, elles sont l’expression de la désinvolture. Ces oiseaux de la mer insufflent l’envie des grands espaces, le désir de fuir l’apesanteur sans pour autant, à l’instar d’Icare, frôler le soleil et se brûler les ailes! Des clichés insolites sur ces créatures de liberté dans des postures détonantes !

* Une après-midi au bord du Steïr

* Photo en haut à gauche & droite: Mouette en mode détente sur une cheminée, Boulevard du Moulin au Duc.
* Photo en bas à gauche: Relaxation en mode « Les pattes dans l’eau » de l’Odet.
* Photo en bas à gauche: Petit encas de circonstance pour une mouette affamée.

Crédits

Texte et photos Ghislaine FÉREC

Toute reproduction intégrale ou partielle de cet article (textes et illustrations) est expressément interdite sans l’autorisation préalable et écrite de son auteur. Contact: ghislaine@opus-anima.fr